Invitation à la table ronde « Puits d’encre sur papier »

Table-ronde proposée par Pétrole Éditions, en partenariat avec la librairie Série Graphiques, dimanche 15 mars à 18h30, 5 rue de la Douane, Strasbourg.

Pétrole Éditions, en partenariat avec la librairie Série Graphiques, propose, à l’occasion du week-end de l’art contemporain en Alsace, les 13, 14 et 15 mars 2015, trois soirées de rencontres et de Conversations autour du livre, en relation avec les enjeux soulevés par la pratique éditoriale contemporaine : les questions du livre, de sa diffusion, de son exposition, et de sa relation avec la création artistique.

dimanche 15 mars : Puits d’encre sur papier
Éditer : puiser des matières premières – des idées individuelles et des choix multiples – pour poser des gestes et des mots sur une seule et même table.En présence de : Élise Alloin, artiste sculptrice & installation; Mickaël Gamio, artiste sculpteur & pratique de l’écriture; Laurent Odelain, photographe & écrivain; Marie Quéau, photographe; Mickaël Roy, curateur & critique d’art; Baptiste Schmitt, photographe; Clémence Choquet, artiste sculptrice, écriture & traduction.

visuel invitation Programme complet des Conversations autour du livre, publications et actualités de Pétrole éditions

lyijy ennusteita

Exposition du 22 au 29 juin 2014, vernissage le 21 juin 2014 prix Soroptimist 2013 Haute École des Arts du Rhin, Salle Prechter, Strasbourg

carton de lyijy ennusteita

Poser la question du lieu – relation physique et mentale qu’instaure un individu ou un groupe humain avec l’environnement dans lequel il se trouve – et interroger cette faculté humaine à habiter sont au cœur des installations plastiques d’Élise Alloin.

lyijy ennusteita compose une lecture de l’expérience cognitive singulière que les physiciens nucléaires font du monde dont nous sommes tous formés. Si leur parole témoigne de la puissance poétique du territoire qu’ils explorent en quête du phénomène radioactif – pour lequel l’espèce humaine ne possède aucun capteur sensoriel – cette même parole met en tension la réalité de la recherche scientifique vis-à-vis de la société des hommes.

Ainsi lyijy ennusteita offre à la pré-diction, si ce n’est à la pré-vision, des augures de plomb dans lesquelles apparaissent l’à-venir des espaces ionisés.

cut facebook

Avec le soutien technique du technistub.

Invitation à la table ronde « le temps et le droit »

Table ronde proposée par Gilles J. Martin, professeur émérite de l’Université Nice-Sophia-Antipolis, 23 mai 2014, 9-13h École de droit de Sciences Po, salle Erignac, 3 rue de l’Université, Paris VIe

Table ronde sur les notions de droit et de temps dans le cadre de la semaine doctorale intensive organisée par l’École Doctorale de Droit de Sciences Po – évènement scientifique rassemblant professeurs de droit, doctorants de nombreuses universités françaises et étrangères et invités de toutes disciplines – . Élise Alloin y est invitée à présenter son travail d’artiste autour de la radioactivité et comment elle appréhende plastiquement cette temporalité du nucléaire, en résonance avec la communication de Gilles J. Martin sur la capacité des catégories juridiques à se saisir d’une temporalité aussi étendue et abstraite que celle de la durée de vie des déchets nucléaires.

ON/on – résidence de recherche

image ONon-bonnedef

27 avril – 4 mai 2014, restitution publique le 4 mai, de 11 à 18h motoco / La Kunsthalle, bâtiment 75 de la friche DMC. Mulhouse

site de ON/on

Composé de sept acteurs -six artistes et un curateur-, le projet ON/on prend la forme d’un laboratoire de recherches artistiques visant à interroger les interactions possibles entre les champs de l’esthétique et du politique, tant dans le cadre de pratiques individuelles que d’une action collective.

Construit comme un espace permettant de mener une réflexion sur les conditions qui fondent un travail collectif, entre artistes et au cœur d’un espace social, l’enjeu de ON/on est d’interroger la façon dont un geste artistique individuel peut s’inscrire dans un contexte d’échange, de collaboration, de délégation, de consultation, de relation en tous les cas, et inversement, la façon dont un environnement peut influencer l’apparition, la conception, la production et donc la mise en forme d’une œuvre qui à ce titre est amenée à faire société.

ON/on se définit comme un projet participatif, évolutif et nomade. En partenariat avec La Kunsthalle – Centre d’art contemporain de Mulhouse, la première étape de ce processus se déroule à motoco du 27 avril au 04 mai sous la forme d’une résidence artistique permettant la mise en conversation des attitudes et des démarches de chacun des membres du groupe de travail.

La Chasse aux fauves

Exposition du 9 janvier au 1er février 2014, vernissage le 8 janvier 18h, Dulcie Galerie, École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Nantes, place Dulcie September, Nantes

carton La Chasse aux fauves, communiqué de presse de l’ENSBA Nantes Métropole

La Chasse aux fauves expose le deuxième volet d’une réflexion collective menée par 10 jeunes artistes issus des écoles supérieures d’art de Strasbourg, de Nantes Métropole et de La Cambre. Si la première expérience strasbourgeoise Salve pour un temps présent explorait la relation que chacun entretient avec les images et les gestes qui les produisent, cette deuxième rencontre, après quelques mois d’échanges de points de vue, met l’accent sur la matérialité de ces images et comment cette matérialité construit l’espace propre de l’exposition.

installation Chasse aux fauvesMontage de l’exposition, installation Deuxième tentative d’ Espace Dysfractal (2013-14) – photo M. Furuichi

La Dulcie Galerie, nous accueille pour ce deuxième jalon de notre expérience collective et présente également l’édition conçue dans la continuité de l’exposition alsacienne.

Cette édition, considérée un espace d’exposition alternatif, articule sous la forme d’un poster sérigraphié une pièce de théâtre écrite par Alexis Hotton autour de Salve pour un temps présent et les discussions d’images échangées entre les artistes au cour des derniers mois écoulés.

Participent à cette rencontre : Elise Alloin, Boris Detraz, David Droubaix, Alexis Ernaux, Elsa Farbos, Makiko Furuichi, Johnny Gaité, Bruno Grasser, Chisato Ishiyama, et Anne-Sophie Yacono + invité par le groupe : Alexis Hotton.

> vers tentative d’Espace Dysfractal, 2013-14

TALWEG 01 – Pétrole Éditions

Lancement de la revue TALWEG 01, du 21 au 30 novembre 2013, Syndicat Potentiel, 13 rue des couples, Strasbourg,

le 12 décembre 2013, au FRAC Lorraine, Metz.

site de Pétrole éditions

TALWEG 01 est le premier numéro d’une transrevue éditée par Pétrole Éditions. La toute jeune maison d’édition strasbourgeoise œuvre en faveur de l’édition contemporaine dite expérimentale, libre et collective.

La transrevue TALWEG est conçue comme un laboratoire de recherche où se côtoient des propositions plastiques et théoriques, points de vue artistiques, littéraires et scientifiques. Talweg propose une réflexion sur la « ligne », considérée en tant que signe graphique, conceptuel, et porteuse d’imaginaire.

Talweg01- Pétrole Éditions

Ce premier numéro, réunit 7 artistes contemporains autour de la notion du « pli » : Élise Alloin, Mickaël Gamio, Maud Guerche, Anne Heyvaert, Marine Lanier, Aurélie Mourier, et Yannis Perez + Tim Ingold.

La transrevue TALWEG 01 est imprimée en offset à 500 exemplaires : 7+1 feuillets pliés (format 33,5 x 20,9 cm) assemblés dans une pochette transparente bleue-grise. Diffusion : R-Diffusion

> plexe et fracas, 2013

Hotel California

Exposition du 28 septembre au 10 novembre 2013, Kunstverein Offenburg-Mittelbaden

Vernissage le 27 septembre, Finissage le 8 novembre, avec lancement de la publication du catalogue

Hotel California réunit en une exposition des artistes

Avec la réaffectation culturelle des espaces se pose la question de leur histoire. Au Kunstverein Offenburg-Mittelbaden, dont les salles d’exposition occupent les anciens dortoirs d’une ancienne caserne, des étudiants en art des écoles supérieures que sont la HGK Basel, la HEAR Strasbourg et la hKDM Freiburg et leurs professeurs ont étudié les conditions spatiales, architecturales et historiques de cette réaffectation d’un bâtiment militaire pour en faire le «white cube» et ont discuté des conséquences que cela pouvait avoir sur la perception de l’art. Le projet «Hotel California» englobe non seulement une exposition, mais aussi un symposium et un atelier de travail.

Kunstverein Offenburg
Bis / Jusqu’au 10.11.2013

www.hotelcalifornia2013.tumblr.com
www.kunstverein-offenburg.de

Partenaires de projet

Triptic

Hochschule für Kunst, Design und Populäre Musik, Freiburg
Haute école des arts du Rhin, Strasbourg
Hochschule für Gestaltung und Kunst, Basel
Kunstverein Offenburg-Mittelbaden